ItHikes – GR30, Tour des Lacs d’Auvergne

C’est parti pour un retour sur une semaine de randonnées sur le GR30. Sur le 30….mais aussi sur une courte portion du GR4..! Pour diverses raisons une petite variante via le GR de l’Atlantique à la Méditerranée a été faite sur la fin du parcours.
Avant tout le GR30 c’est quoi? C’est un circuit d’environ 200km faisant le tour des lacs et Puys d’Auvergne. Généralement au départ de la Bourboule ou du Mont Dore, il est possible de le commencer où on le souhaite dans la mesure où il s’agit d’une boucle. Cette balade nous fait passer par le Massif du Sancy, la chaine des Puys, quelques uns des lacs connus de la Région ainsi que des villes et villages connus tels que St Nectaire, Murol ou encore Besse.

Jour 1 – La Bourboule / Orcival

La journée commence par un bon petit dénivelé pour se mettre en jambe, en direction du Puy Gros. Attention il y a deux Puys Gros dans le coin, on parle bien là de celui collé directement à la Bourboule.
On prend vite de la hauteur et la vue en vaut rapidement la peine. Les monts alentours sont verdoyants et les gentianes jaunes prolifèrent.

GR30-Puy Gros
Vue depuis le Puy Gros

Le premier lac rencontré est le Lac de Guéry. Comme la plupart des lacs de ce circuit, son origine est liée à l’activité volcanique de la Région.

GR30-Lac Guery
Lac de Guery

Après un peu de forêt et une belle pente bien raide, le sentier mène au Lac de Servières. Orcival ne sera ensuite plus qu’à 4-5km, le bivouac se fera dans un champ à la sortie de la ville.

Jour 2 – Orcival / Rouillat-Bas

Ce deuxième jour sur le GR30 est l’occasion de traverser la chaîne des Puys, le chemin est assez agréable et la traversée de la forêt se fait bien. Le tracé passe non loin du Lac de la Cassière mais ne s’approche hélas pas de la rive sans faire un petit détour.
L’étape se fera à Rouillat Bas, situé à côté du Lac d’Aydat.

GR30-Puys
Promenons nous dans les Puys…

Jour 3 – Rouillat-Bas / St Nectaire

L’étape entre Rouillat et St Nectaire sera plus « campagnarde ». Pas de lac ou de montagne aujourd’hui, le paysage sera plus constitué de champs. Associé à une météo moins clémente j’avoue trouver cette portion moins intéressante.
Un bon point néanmoins avec la traversée des Gorges de la Monne qui sont une parenthèse dans la verdure bien venue.
Ceci étant la soirée aura lieu à St Nectaire, évidemment une des villes les plus connues des alentours. Difficile d’échapper à son fromage, un détour pour le goûter s’impose donc..

GR30-Resto
L’Auvergne c’est aussi ça…

Jour 4 – St Nectaire / Besse en Chandesse

Pour cette nouvelle journée. direction Murol, son château et son Lac Chambon.
Le GR fait le tour du Lac par un sentier en crête assez sympa qui offre une vue sur la cité avant de redescendre sur les rives. S’en suit une portion aménagée sur des pontons avant de retourner dans les sous bois, où attend un dénivelé non négligeable…
Il faudra ensuite traverser la forêt de Courbanges, puis un plateau (avec un chemin agréablement fleuri), avant de redescendre via les routes goudronnées en direction du joli bourg de Besse en Chandesse.

Arrivée à Besse
La Couze Pavin, à Besse

Jour 5 – Besse en Chandesse / Egliseneuve d’Entraigues

Ce jour encore, la météo est capricieuse. L’attrait principal de ce jour réside dans le point de vue sur le Lac Pavin, hélas la brume ne permet d’y voir à 10m… Difficile donc de profiter de la vue.. (qui s’avérera effectivement très belle une fois retourné en voiture quelques jours plus tard, sous le soleil cette fois!).
Les traversées de pâturages s’enchaînent jusqu’au Lac de Montcineyre. Moins touristiques à priori que certains autres mais pourtant tout aussi beau.
Le reste de l’étape jusqu’à Egliseneuve se fait ensuite au fil des villages de Compains, Brion, La Godivelle puis Espinchal.

Jour 6 – Egliseneuve d’Entraigues / Col du Couhay

Comme dit au début de cet article, le circuit emprunté n’est pas exactement celui du GR30. C’est à Egliseneuve que se fera la bifurcation vers une portion du GR4 afin de remonter vers Super Besse, puis vers le Col du Couhay où le GR30 arrive également.
Ce choix est fait pour diverses raisons parmi lesquelles la durée du circuit, les difficultés de ravitaillement dans certains villages, mais surtout de l’intérêt « visuel » du parcours.


Le soleil fait son retour au bon moment ! Les deux dernières étapes remontent dans le Massif du Sancy et un ciel dégagé permet de profiter pleinement des paysages offerts.
La remontée d’Egliseneuve vers le Lac Chauvet est assez agréable et enchaîne chemin entre les champs, pâturages et traversée de hêtraie. La vue sur le Lac Chauvet se dessine d’ailleurs depuis cette dernière.
Après une (heureusement) courte portion très désagréable en bord de route, le GR4 file vers un espace de tourbière. Le passage est plaisant et le dénivelé se fait pour le moment en douceur.

GR30-Balise
Traversée de bruyère avant le Massif

Peu avant d’atteindre Super Besse, la chapelle de Notre Dame de Vassiviere se dressera sur le chemin, ainsi que sa « Chapeloune », abritant une source.

Chapeloune de Vassiviere
La « Chapeloune » de Vassivière

Je passe sur la traversée de Super Besse. Bien que pratique en terme de ravitaillement, la ville n’en reste pas moins une station de ski plutôt dénuée de charme.
Afin d’éviter la foule de touristes sur le Sancy, le bivouac se fera juste avant l’entrée de la réserve naturelle (où le bivouac est interdit). Le gros du dénivelé sera ainsi déjà passé et la vue pour le campement n’en sera que plus agréable.

GR30-Bivouac Couhay
Bivouac au Col du Couhay

Jour 7 – Col du Couhay / La Bourboule

Dernier étape de ce GR30 (car oui c’est le retour sur le 30 et non plus sur le GR4), avec pour point d’orgue l’ascension du point culminant du Massif Central, et accessoirement du plus haut volcan de France métropolitaire : le Puy de Sancy.

Grâce à la portion faite la veille, le reste de l’ascension est assez raisonnable en terme de dénivelé (bien qu’on le sente quand même dans les mollets..). Le Massif est encore vide à cette heure et offre même une vue sur une douzaine de chamois gambadant.
Bien que l’on soit évidemment sur des hauteurs relativement « faibles » à côté des Alpes ou des Pyrénées il y a toujours une petite satisfaction à atteindre son sommet.

GR30 - Massif
Massif du Sancy

La redescente se fera par le versant Nord et surtout par un très beau chemin sur les crêtes. Le dénivelé négatif se fait en douceur par ce sentier sur quelques kilomètres. A en juger par le nombre de personnes croisées, le gros conseil est donc de se lever tôt pour profiter pleinement du calme et de la vue du Puy de Sancy.
Le reste du GR est surtout perçue comme un retour à la Bourboule malgré des coins plutôt agréables jusqu’à la fin, comme les derniers passages sur les bords de la Dordogne qui n’est alors qu’un petit cours d’eau.

GR30-Cretes
Sur les crètes

Bilan

Bilan de ce GR plutôt positif donc ! Malgré quelques passages plus « campagnes » qui sont moins à mon goût, mais ce n’est là qu’un goût totalement personnel, le tracé alterne bien les passages forêts / villages / montagnes / lacs. Il n’y a pas de difficultés particulières inhérentes à ce Tour des Lacs d’Auvergne, on reste ensuite tout de même sur une randonnée de plusieurs jours consécutifs. Libre à chacun ensuite d’adapter les choses pour son propre plaisir, il est par exemple tout à fait possible de dormir en gite/chambre d’hôtes tout au long du parcours.

De jolis villages, des paysages de moyennes montagnes verdoyants, une gastronomie auvergnate qui rassasie! Le GR30 est un parcours qui mérite le détour pour qui cherche une randonnée sur une semaine/10 jours.

Retour en haut de page